Messe pour le temps présent

31 Project présente une exposition  curatée par Charlotte Lidon, regroupant les artistes Hélène Jayet, Dimitri Fagbohoun, M’barka Amor, François Réau et Clay Apenouvon autour des thématiques traversant le ballet emblématique de Maurice Béjart de 1967.

En 1967, dans l’enceinte du palais des Papes, Maurice Béjart présente le ballet Messe pour le temps présent.

Pour la première fois au festival d’Avignon, la danse fait irruption dans la cour d’honneur du palais. Sorte de liturgie terrestre, de radiographie de l’homme, le ballet est conçu comme une « cérémonie » collective en neuf épisodes qui reflète la vie contemporaine de l’époque – « Le Souffle » ; « Le Corps » ; « Le Monde » ; « La Danse » ; « Le Couple » ; « Mein Kampf » ; « La Nuit » ; « Le Silence » ; « L’Attente ».

Mis en musique par le compositeur de musique concrète Pierre Henry, le ballet fait l’effet d’une bombe et devient mythique tant du point de vue chorégraphique que musicale. Les artistes proposent une variation plastique de la Messe pour le temps présent. Ils s’emparent d’un seul ou plusieurs épisodes de la messe  pour créer  une histoire, une cérémonie, in fine, un voyage…

Citons Jean Pierre Pastori: « Dans le passé, avec les ballets à histoire, il y avait un début, une fin, un développement narratif. En revanche, Béjart a fait éclater tout cela. Il en propose des lectures qui ne sont pas linéaires, mais qui impliquent une part importante du spectateur. Le spectateur doit lui-même voir le spectacle, le décrypter, et y trouver dans le fond ce qu’il y apporte. Un peu comme une auberge espagnole. Souvent, le propos n’était pas clair, et Béjart disait : “A vous de faire l’histoire” »

Exhibitions views, Messe pour le temps present, Galerie 31 Projects, Paris

Arts-works.com – Dimitri Fagbohoun © 2021. All Rights Reserved
Politique de cookies | Politique de confidentialité